As Salafiyat du Monde

As Salafiyat du Monde
 
AccueilPortail*S'enregistrerConnexion
ROOM ASDM
ASDM, c'est aussi des rediffusions de cours (et autres) via notre room :

0oo ASDM As Salafiyat du Monde oo0

Horaire de la room cliquez ici
Aide forum
Vous ne savez pas comment fonctionne un forum ?
Pas de panique, Cliquez ici
IMPORTANT

NOTE IMPORTANTE:

Les documents et articles écrits par les membres de notre équipe (propres au forum, donc) sont la propriété d'ASDM.

Les reproduire en conservant la forme, le fond, le texte et la source vous est autorisé SAUF pour les Témoignages-Hidjrah et tout ce qui renvoie aux choses privées entre soeurs.

Nous vous rappelons qu'il ne vous est pas autorisé de reproduire les commentaires de nos sœurs actives du forum, Ceci ......par respect pour notre volonté d'atteindre la tranquillité,bi idhnii Llah.

"Allah est témoin de toute chose" (Sourate 58 ; Verset 6)
Derniers sujets
Partagez | 
 

 La femme indisposée compense le jeûne des jours manqués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oumabdillaah
Animatrice
Animatrice
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 10/12/2014

MessageSujet: La femme indisposée compense le jeûne des jours manqués   Mer 13 Mai 2015 - 5:13

La femme indisposée compense le jeûne des jours manqués

Q: J'ai une sœur qui a passé plusieurs années sans compenser le jeûne des jours manqués pendant les menstrues à cause de son ignorance de la règle, surtout que certaines gens du peuple lui ont dit qu'elle n'a pas à compenser le jeûne des jours manqués. Que doit-elle faire?

R: Elle doit implorer le pardon d'Allah et se repentir; de même, elle doit compenser le jeûne des jours dont elle n'a pas observé le jeûne et nourrir un pauvre, pour chaque jour manqué. Telle est la fatwa émise par un groupe de compagnons du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Elle doit donner au pauvre la moitié d'un Sâ, soit un kilo et demi de nourriture et elle n'en est pas dispensée, contrairement à ce que lui ont dit ces personnes ignorantes. `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit: On nous ordonnait de nous acquitter du jeûne, et non de refaire la prière. Rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim.

Si le prochain Ramadan arrive sans qu'elle ait compensé le jeûne des jours manqués, elle aurait péché et par conséquent, devrait compenser le jeûne, se repentir et nourrir un pauvre pour chaque jour manqué, si elle le peut. Mais, si elle est démunie et ne peut pas nourrir le pauvre, elle doit se contenter du jeûne et du repentir et sera dispensée de nourrir le pauvre. Si elle n'a pas compté les jours à compenser, elle doit se fier à la conjecture et compenser le jeûne des jours dont elle pense avoir manqué le jeûne pendant le Ramadan et cela sera suffisant, suivant Sa Parole (Exalté soit-Il) Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, Une marque de la miséricorde divine est qu'elle est dispensée de remplacer les prières manquées vu la gêne que cela peut entraîner.

Les malades doivent veiller à la prière comme ils peuvent, même s'ils prient dans leurs vêtements souillés s'ils ne peuvent les laver et ne possèdent pas des vêtements propres de rechange. Ils doivent faire les ablutions sèches pour prier, s'ils ne peuvent pas faire les ablutions avec de l'eau, vu le précédent verset, qui est cette Parole d'Allah (Exalté soit-Il) Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, même s'ils ne s'orientent pas vers la Qibla s'ils ne le peuvent pas. Le malade doit prier selon ses moyens, debout, assis, sur son flanc, sur le dos, selon cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): à `Imrân ibn Al-Housayn qui était malade: Accomplis la prière debout, et si tu ne peux pas, accomplis-la assis, sinon, sur ton flanc, sinon, allongé. rapporté par Al-Boukhârî dans son Sahîh et An-Nasâ`î dans son Sounan, les termes sont d'An-Nassâ`î. Mais si le malade a perdu la raison, il n'aura pas à compenser la prière selon cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): La plume est levée pour trois (personnes): le dormeur jusqu’à ce qu'il se réveille, celui qui a perdu la raison jusqu'à ce qu'il la retrouve, le jeune enfant jusqu’à ce qu'il atteigne la puberté. Mais, s'il perd la raison pendant deux ou trois jours et la recouvre après, il doit compenser les prières car, dans cet état, son cas est assimilé à celui du dormeur. Qu'Allah vous accorde la réussite.


الحائض تقضي ما عليها من صيام

س: لي أخت مر عليها عدة أعوام لم تقض ما أفطرته في العادة الشهرية لسبب جهلها بالحكم سيما أن بعض العاميين قالوا لها ليس عليها قضاء في الإفطار، فماذا عليها؟
ج: عليها أن تستغفر الله وتتوب إليه، وعليها أن تصوم
(الجزء رقم : 15، الصفحة رقم: 185)
ما أفطرت من أيام، وتطعم عن كل يوم مسكينًا كما أفتى بذلك جماعة من أصحاب النبي صلى الله عليه وسلم، وهو نصف صاع، مقداره كيلو ونصف، ولا يسقط عنها ذلك بقول بعض الجاهلات لها أنه لا شيء عليها. قالت عائشة رضي الله عنها: كنا نؤمر بقضاء الصوم ولا نؤمر بقضاء الصلاة متفق عليه . فإذا جاء رمضان الثاني قبل أن تقضي أثمت، وعليها القضاء والتوبة وإطعام مسكين عن كل يوم إن كانت قادرة، فإن كانت فقيرة ولا تستطيع الإطعام أجزأها الصوم مع التوبة وسقط عنها الإطعام. وإن كانت لا تحصي الأيام التي عليها عملت بالظن وتصوم الأيام التي تظن أنها أفطرتها من رمضان ويكفيها ذلك؛ لقول الله عز وجل: فَاتَّقُوا اللَّهَ مَا اسْتَطَعْتُمْ . ومن رحمة الله سقوط الصلاة عنها لما في قضائها من المشقة.
وعلى المرضى أن يحرصوا على الصلاة على حسب استطاعتهم حتى لو صلوا في ثيابهم التي بها نجاسة إذا لم يستطيعوا غسلها ولم يجدوا ثيابًا طاهرة، وعليهم أن يصلوا بالتيمم إذا لم يستطيعوا الوضوء بالماء للآية السابقة وهي قوله سبحانه: فَاتَّقُوا اللَّهَ مَا اسْتَطَعْتُمْ ، ولو كانوا لغير القبلة إذا
(الجزء رقم : 15، الصفحة رقم: 186)
عجزوا عن استقبالها، وعلى المريض أن يصلي حسب طاقته قائمًا أو قاعدًا أو على جنبه أو مستلقيًا؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم لعمران بن حصين وكان مريضًا: صلِّ قائمًا فإن لم تستطع فقاعدًا، فإن لم تستطع فعلى جنب، فإن لم تستطع فمستلقيًا رواه البخاري في صحيحه والنسائي في سننه وهذا لفظ النسائي . إلا إذا كان المريض قد ذهب عقله فإنه لا قضاء عليه؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم: رُفع القلم عن ثلاثة: عن النائم حتى يستيقط، وعن المجنون حتى يفيق، وعن الصغير حتى يبلغ ولكن إذا كان ذهاب العقل يومين أو ثلاثة بسبب المرض ثم أفاق، فإنه يقضي؛ لأنه والحال ما ذكر يشبه النائم. والله ولي التوفيق.


Les Fatwas d'Ibn Bâz > Quinzième Volume > Livre du jeûne > Ceux qui sont obligés de jeûner et les excuses qui permettent de couper le jeûne > La femme indisposée compense le jeûne des jours manqués
(Numéro de la partie: 15, Numéro de la page: 184-186)
www.alifta.com
Revenir en haut Aller en bas
 
La femme indisposée compense le jeûne des jours manqués
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La femme indisposée compense le jeûne des jours manqués
» La récitation du Coran par une femme indisposée
» Avis religieux sur la lecture dans les livres des invocations par une femme indisposée
» Avis religieux sur le jeûne de la femme indisposée et de la femme en couches
» Le "salam" entre homme et femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As Salafiyat du Monde :: ISLAM :: RAPPELS PUBLIES PUBLIQUEMENT DANS LES RÉSEAUX ET SITE, CHEZ ASDM ! :: Rappel pour tous chez As Salafiyat Du Monde! :: Fatawas :: La femme-
Sauter vers: