As Salafiyat du Monde

As Salafiyat du Monde
 
AccueilPortail*S'enregistrerConnexion
ROOM ASDM
ASDM, c'est aussi des rediffusions de cours (et autres) via notre room :

0oo ASDM As Salafiyat du Monde oo0

Horaire de la room cliquez ici
Aide forum
Vous ne savez pas comment fonctionne un forum ?
Pas de panique, Cliquez ici
IMPORTANT

NOTE IMPORTANTE:

Les documents et articles écrits par les membres de notre équipe (propres au forum, donc) sont la propriété d'ASDM.

Les reproduire en conservant la forme, le fond, le texte et la source vous est autorisé SAUF pour les Témoignages-Hidjrah et tout ce qui renvoie aux choses privées entre soeurs.

Nous vous rappelons qu'il ne vous est pas autorisé de reproduire les commentaires de nos sœurs actives du forum, Ceci ......par respect pour notre volonté d'atteindre la tranquillité,bi idhnii Llah.

"Allah est témoin de toute chose" (Sourate 58 ; Verset 6)
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Avis de l'Islam sur le postiche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oumabdillaah
Animatrice
Animatrice
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Avis de l'Islam sur le postiche   Lun 26 Jan 2015 - 15:36

Avis de l'Islam sur le postiche

Louange à Allah, l'Unique, et prière et salut sur le Messager d’Allah, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Il est authentiquement rapporté dans les deux Sahîhs d'après Mo`âwiyya (Qu'Allah soit satisfait de lui) qu'il fit un discours sur le minbar du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), et il attrapa une mèche de cheveux qui se trouvait dans les mains d'un garde : "Où sont vos Ulémas ? O gens de Médine! J'ai entendu le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) interdire de faire cela, en disant : les enfants d'Israël ont péri lorsque leurs femmes utilisèrent ceci Et suivant la variante de Mouslim : Certes, les enfants d'Israël furent châtiés quand leurs femmes utilisèrent ceci .

Dans les deux Sahîhs et suivant la variante de Mouslim d'après Sa`îd ibn Al-Mossayyib qu'il dit: Mo`âwiyya vint à Médine et il nous fit un discours; il sortit une touffe de cheveux en disant : "Je n'ai vu personne d'autre le faire à part les Juifs. En effet, lorsque le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) eut vent de cela, il le qualifia de tromperie

Selon une variante de Mouslim, il est dit que Mo`âwiyya (Qu'Allah soit satisfait de lui) dit un jour: Vous avez innové un apparat du mal, et le Prophète d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a interdit la tromperie.

An-Nawawî (Qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit dans le commentaire de Mouslim lorsqu'il aborde cette partie (pelote de cheveux): D'après Al-'Assma`î et bien d'autres savants: ce sont les cheveux qui se trouvent au devant de la tête au-dessus du front. On dit aussi qu'il s'agit du toupet. Il dit: Il sortit une pelote de cheveux, ce sont des cheveux roulés sur eux-mêmes. L'auteur d'Al-Qâmous (le dictionnaire) dit: la pelote c'est le toupet.)

Ce hadith renferme la preuve évidente de l'interdiction du port des cheveux artificiels encore appelés postiche, car ce que dit Mo`âwiyya (Qu'Allah soit satisfait de lui) d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans ce hadith authentique sur l'avis religieux porté sur la pelote et le toupet s'applique aux cheveux artificiels. Bien plus, le postiche que les gens utilisent aujourd'hui sème plus la confusion et trompe plus. S'il n'est pas exactement ce que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit des enfants d'Israël, il n'est pas moins que cela, bien plus, il est plus tentant et sème plus la confusion et la tromperie. La tentation qui résulte du postiche est la même qui résulte de la pelote et du toupet, même s'il n'est ni l'un ni l'autre. Il n'y a en cela aucune distinction entre l'homme et la femme vu qu'ils sont réunis dans le même motif.
Ainsi, il est proscrit pour quatre raisons:

La première: est qu'il fait partie des choses que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a interdites, à l'origine, les choses interdites sont illicites, suivant cette parole d'Allah (l'Exalté) Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en; et craignez Allah car Allah est dur en punition. et sa parole (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) Ce que je vous ai défendu de faire, évitez-le, et ce que je vous ai ordonné, accomplissez-le dans la mesure du possible. Hadith dont l'authenticité est approuvée par Al-Boukhârî et Mouslim.

Deuxièmement: Il est tromperie et tricherie

Troisièmement: C'est une imitation des juifs. Il est authentiquement rapporté d'après le Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qu'il dit: Quiconque imite un groupe de gens sera des leurs

Quatrièmement: Il fait partie des motifs du châtiment et la perdition, selon cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): les enfants d'Israël ont péri lorsque leurs femmes utilisèrent ceci .

Ce que nous avons dit au sujet de l'interdiction du postiche est soutenu par le fait qu'il est plus porté à la confusion et à la duperie plus que le fait de mettre les mèches. Il est authentiquement rapporté d'après le Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans les deux Sahîhs et autre qu'il a maudit celle qui met des faux cheveux et celle qui s'en fait mettre. celle qui met des faux cheveux est celle qui rallonge ses cheveux avec d'autres; c'est pourquoi Al-Boukhârî (Qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit dans le hadith de Mo`âwiyya - dans le chapitre sur le port des faux cheveux-; en guide de remarque que mettre des cheveux artificiels a le même jugement que mettre des faux cheveux. Cela est une preuve de son érudition, (Qu'Allah lui fasse miséricorde), de l'étendue de sa science et de la subtilité de sa compréhension.

Le sens de cela est que: si le fait qu'une femme rallonge ses cheveux avec les mèches pour les rendre touffus est un acte illicite qui mérite la malédiction, vu ce que cela comporte comme duperie, tromperie et mensonge. Mettre le postiche est plus porté à la duperie, au mensonge et à la tricherie. Ceci est clair par la grâce d'Allah.

Il est un devoir pour les musulmans de combattre ce fait hideux, de le renier et de ne pas en faire usage. De même, les autorités, qu'Allah les guide, doivent l'interdire et mettre en garde contre, et ce, en application de la Sunna du Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), histoire d'appliquer ses exigences et couper court à tout ce qui peut être source de tentation. C'est aussi pour prendre des précautions vis-à-vis des causes de la perdition et du châtiment et de protéger les musulmans contre l'imitation des ennemis d'Allah que sont les Juifs et les mettre en garde contre ce qui peut leur nuire tôt ou tard.

Nous implorons Allah d'améliorer l'état des musulmans, de les instruire sur la religion, de les protéger de tout ce qui la transgresse et de guider les autorités dans tout ce qui est bon pour les serviteurs et le pays, ici bas et dans l'au-delà. Certes, Il en est le maître et le Détenteur de pouvoir.
Prière et salut d'Allah sur notre Prophète Mohammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


حكم الإسلام في شعر الرأس الصناعي (الباروكة )

الحمد لله، والصلاة والسلام على رسول الله، وعلى آله وصحبه، أما بعد:
فقد ثبت في الصحيحين، عن معاوية رضي الله عنه أنه خطب الناس على منبر رسول الله صلى الله عليه وسلم، وتناول قصة من الشعر، كانت بيد حرسي، فقال: أين علماؤكم يا أهل المدينة ؟ سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم ينهى
(الجزء رقم : 10، الصفحة رقم: 55)
عن مثل هذه، ويقول: إنما هلكت بنو إسرائيل حين اتخذ هذه نساؤهم ، وفي لفظ لمسلم : إنما عذب بنو إسرائيل لما اتخذ هذه نساؤهم .
وفي الصحيحين أيضًا، واللفظ لمسلم، عن سعيد بن المسيب قال: قدم معاوية المدينة فخطبنا، وأخرج كُبَّة من شعر فقال: ما كنت أرى أن أحدًا يفعله إلا اليهود ، إن رسول الله صلى الله عليه وسلم بلغه فسماه: الزور .
وفي لفظ آخر لمسلم : أن معاوية رضي الله عنه قال ذات يوم: إنكم قد أحدثتم زي سوء، وإن نبي الله صلى الله عليه وسلم نهى عن الزور .
قال النووي رحمه الله في شرح مسلم ، عند كلامه على هذا الحديث: ( قوله: قصة من شعر، قال الأصمعي وغيره: هي شعر مقدم الرأس المقبل على الجبهة، وقيل: شعر الناصية )، قال: ( وقوله: وأخرج كُبَّة من شعر هي: بضم الكاف وتشديد الباء، وهي: شعر مكفوف بعضه على بعض، وقال صاحب القاموس: القُصة بالضم: شعر الناصية ).
وفي هذا الحديث: الدلالة الصريحة على تحريم اتخاذ الرأس الصناعي، المسمى: ( الباروكة )؛ لأن ما ذكره معاوية رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه وسلم في هذا الحديث الصحيح، في حكم القصة والكبة ينطبق عليه، بل ما اتخذه الناس اليوم مما يسمى: ( الباروكة )، أشد في التلبيس وأعظم في الزور، إن لم يكن هو عين ما ذكره النبي صلى الله عليه وسلم عن بني إسرائيل فليس دونه، بل هو أشد منه في الفتنة والتلبيس
(الجزء رقم : 10، الصفحة رقم: 56)
والزور، ويترتب عليه من الفتنة ما يترتب على القصة والكبة، إن لم يكن هو عينهما، ولا فرق في ذلك بين الذكر والأنثى؛ لأن العلة تعمهما جميعًا.
وبذلك يكون محرمًا من وجوه أربعة:
أحدها: أنه من جملة الأمور التي نهى عنها النبي صلى الله عليه وسلم، والأصل في النهي: التحريم؛ لقول الله تعالى: وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانْتَهُوا وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ ، وقوله صلى الله عليه وسلم: ما نهيتكم عنه فاجتنبوه، وما أمرتكم به فأتوا منه ما استطعتم الحديث متفق على صحته .
الثاني: أنه زور وخداع.
الثالث: أنه تشبه باليهود ، وقد ثبت عن رسول الله صلى الله عليه وسلم أنه قال: من تشبه بقوم فهو منهم .
الرابع: أنه من موجبات العذاب والهلاك؛ لقوله صلى الله عليه وسلم: إنما هلكت بنو إسرائيل لما اتخذ مثل هذه نساؤهم .
ويؤيد ما ذكرنا من تحريم اتخاذ هذا الرأس أنه أشد في التلبيس والزور والخداع من وصل الشعر بالشعر، وقد ثبت عن رسول الله صلى الله عليه وسلم في الصحيحين وغيرهما: أنه لعن الواصلة والمستوصلة .
والواصلة: هي التي تصل شعرها بشعر آخر، ولهذا ذكر البخاري رحمه الله هذا الحديث - أعني: حديث معاوية - في باب وصل الشعر؛ تنبيهًا منه رحمه الله على أن اتخاذ مثل هذا الرأس الصناعي في حكم
(الجزء رقم : 10، الصفحة رقم: 57)
الوصل، وذلك يدل على فقهه رحمه الله، وسعة علمه، ودقة فهمه.
ووجه ذلك: أنه إذا كان وصل المرأة شعرها بما يطوله أو يكثره ويكبره حرامًا تستحق عليه اللعنة؛ لما في ذلك من الخداع والتدليس والزور، فاتخاذ رأس كامل مزور أشد في التدليس وأعظم في الزور والخداع، وهذا بحمد الله واضح.
فالواجب على المسلمين محاربة هذا الحدث الشنيع، وإنكاره، وعدم استعماله، كما يجب على ولاة الأمور - وفقهم الله - منعه، والتحذير منه؛ عملاً بسنة الرسول صلى الله عليه وسلم وتنفيذًا لمقتضاها، وحسمًا لمادة الفتنة، وحذرًا من أسباب الهلاك والعذاب، وحماية للمسلمين من مشابهة أعداء الله اليهود ، وتحذيرًا لهم مما يضرهم في العاجل والآجل.
والله المسئول أن يصلح أحوال المسلمين، وأن يفقههم في الدين، وأن يعيذهم من كل ما يخالفه، وأن يوفق ولاة أمرهم لكل ما فيه صلاح العباد والبلاد، في المعاش والمعاد، إنه ولي ذلك والقادر عليه.
وصلى الله على نبينا محمد، وآله وصحبه وسلم.


Les Fatwas d'Ibn Bâz > Dixième volume > Livre de la purification > Chapitre sur les pratiques inhérentes à la nature primordiale "Sounnan Al-Fîtra" > Avis religieux sur les cheveux artificiels (le postiche)
(Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 54-57)
www.alifta.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Avis de l'Islam sur le postiche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est l'avis religieux sur la tresse unique ?
» Al-Qardaoui et la Fatwa sur l'alcool
» L’avis de l’islam sur l’envie
» L'islam inventé par mahomet
» Au Mali, les Wahabites/Salafistes s'en prennent aux lieux Saints de L'Islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As Salafiyat du Monde :: ISLAM :: RAPPELS PUBLIES PUBLIQUEMENT DANS LES RÉSEAUX ET SITE, CHEZ ASDM ! :: Rappel pour tous chez As Salafiyat Du Monde! :: Fatawas :: La femme-
Sauter vers: