As Salafiyat du Monde

As Salafiyat du Monde
 
AccueilPortail*S'enregistrerConnexion
ROOM ASDM
ASDM, c'est aussi des rediffusions de cours (et autres) via notre room :

0oo ASDM As Salafiyat du Monde oo0

Horaire de la room cliquez ici
Aide forum
Vous ne savez pas comment fonctionne un forum ?
Pas de panique, Cliquez ici
IMPORTANT

NOTE IMPORTANTE:

Les documents et articles écrits par les membres de notre équipe (propres au forum, donc) sont la propriété d'ASDM.

Les reproduire en conservant la forme, le fond, le texte et la source vous est autorisé SAUF pour les Témoignages-Hidjrah et tout ce qui renvoie aux choses privées entre soeurs.

Nous vous rappelons qu'il ne vous est pas autorisé de reproduire les commentaires de nos sœurs actives du forum, Ceci ......par respect pour notre volonté d'atteindre la tranquillité,bi idhnii Llah.

"Allah est témoin de toute chose" (Sourate 58 ; Verset 6)
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Le traitement équitable des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oumabdillaah
Animatrice
Animatrice
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Le traitement équitable des enfants   Sam 3 Jan 2015 - 9:03

Le traitement équitable des enfants

Il est énoncé dans le Hadith : Craignez Allah, et soyez équitables envers vos enfants. De quelle égalité s'agit-il : de l'égalité absolue (dans toutes choses) ou que le garçon a deux fois la part de la fille, comme c'est le cas avec l'héritage ? Autant que je sache, le libellé du Hadith est : "As-tu donné à chacun d'eux comme cela ?" L'expression "comme cela", si je ne m'abuse, indique une égalité absolue, sauf si elle est destinée aux hommes seulement. Eclairez nous. Qu'Allah vous bénisse.

R : Ce hadith est authentique, il est rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim selon An-No`mân Ibn Bachîr ((Qu'Allah soit satisfait de lui)) : Son père lui donna un esclave, sa mère s’y opposa jusqu’à ce que le Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) le témoigne. Bachîr ibn Sa`d alla à la rencontre du Prophète (Salla Alla `Alaihi Wa Sallam) et l’informa de ce qu'il avait fait. Le Prophète lui dit : "As-tu donné à tes autres enfants ce que tu as donné à An-No`mân ?" - "Non", répondit-il. - "Craignez Allah, répliqua le Prophète, et soyez équitables envers vos enfants".

Le Hadith ci-dessus indique que les parents ne doivent pas favoriser certains de leurs enfants par rapport à d'autres en matière de dons, ou de privilégier certains d'entre eux avec des cadeaux à l'exclusion des autres, car tous sont leurs enfants. Les parents doivent agir d'une manière équitable afin que leurs enfants soient respectueux envers eux dans l'avenir. Les savants (qu'Allah leur fasse miséricorde) ont divergé sur ce point : si le parent fait une donation à un des enfants, doit-il donner sans distinction entre garçon et fille, ou devrait-il leur donner selon la base du régime de l'héritage, en donnant au garçon le double de la part de la fille ? Les savants ont deux avis : L'avis le plus correct est que le don doit être comme l'héritage. La justice est de donner le double de la part de la fille au garçon, c'est ce qu'Allah (Exalté soit-Il) a prescrit en matière d'héritage et Allah est le Juge Juste. Donc, si un parent fait une donation à ses enfants de son vivant, cela doit être comme si c'était après sa mort, un homme reçoit deux fois la part d'une femme. Ceci est l'équité et l'égalité comme Allah l'a prescrit pour l'héritage.

العدل بين الأولاد

س: ورد في الحديث: اتقوا الله واعدلوا بين أولادكم فهل المقصود المساواة المطلقة أم للذكر مثل حظ الأنثيين أسوة في الميراث، فالحديث على ما أظن يقول أكلهم أعطيتهم مثل ذلك فكلمة " مثل " إن صحت توحي بالمساواة المطلقة اللهم إلا إن كان يتكلم عن الذكور فقط، أفيدونا أفادكم الله.
جـ: الحديث صحيح رواه الشيخان عن النعمان بن بشير رضي الله عنه أن أباه أعطاه غلامًا، فقالت أمه: لا أرضى حتى يشهد رسول الله عليه الصلاة والسلام فذهب بشير بن سعد إلى النبي صلى الله عليه وسلم وأخبره بما فعل فقال: أكل ولدك أعطيته مثل ما أعطيت النعمان . فقال: لا، فقال الرسول: اتقوا الله واعدلوا بين أولادكم
فدل ذلك على أنه لا يجوز تفضيل بعض الأولاد على بعض في العطايا أو تخصيص بعضهم بها فكلهم ولده، وكلهم يرجى بره، فلا يجوز أن يخص بعضهم بالعطية دون بعض، واختلف العلماء رحمة الله عليهم هل يسوى بينهم ويكون الذكر كالأنثى أم يفضل الذكر على الأنثى كالميراث على قولين لأهل العلم، والأرجح أن تكون العطية كالميراث، وأن التسوية تكون بجعل الذكر كالأنثيين، فإن هذا هو الذي جعله الله لهم في الميراث، وهو سبحانه الحكم العدل، فيكون المؤمن في عطيته لأولاده كذلك كما لو خلفه لهم بعد موته للذكر مثل حظ الأنثيين، وهكذا إذا أعطاهم في حال حياته يعطي الذكر مثل حظ الأنثيين، هذا هو العدل بالنسبة إليهم وبالنسبة إلى أمهم وأبيهم، وهذا هو الواجب على الأب والأم أن يعطوا الأولاد، وهكذا للذكر مثل حظ الأنثيين، وبذلك يحصل العدل والتسوية كما جعل الله ذلك عدلاً في إرثهم من أبيهم وأمهم.

Les Fatwas d'Ibn Bâz > Sixième volume > Etre équitable envers ses enfants
(Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 377)
www.alifta.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Le traitement équitable des enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le traitement équitable des enfants
» La phobie scolaire: phobie sociale des enfants (2/3 des cas)
» Fluor : traitement nocif pour les dents
» Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.
» Épilepsie et Grossesse. Quels risques ? Quel traitement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As Salafiyat du Monde :: ISLAM :: RAPPELS PUBLIES PUBLIQUEMENT DANS LES RÉSEAUX ET SITE, CHEZ ASDM ! :: Rappel pour tous chez As Salafiyat Du Monde! :: Fatawas :: La femme-
Sauter vers: