As Salafiyat du Monde

As Salafiyat du Monde
 
AccueilPortail*S'enregistrerConnexion
ROOM ASDM
ASDM, c'est aussi des rediffusions de cours (et autres) via notre room :

0oo ASDM As Salafiyat du Monde oo0

Horaire de la room cliquez ici
Aide forum
Vous ne savez pas comment fonctionne un forum ?
Pas de panique, Cliquez ici
IMPORTANT

NOTE IMPORTANTE:

Les documents et articles écrits par les membres de notre équipe (propres au forum, donc) sont la propriété d'ASDM.

Les reproduire en conservant la forme, le fond, le texte et la source vous est autorisé SAUF pour les Témoignages-Hidjrah et tout ce qui renvoie aux choses privées entre soeurs.

Nous vous rappelons qu'il ne vous est pas autorisé de reproduire les commentaires de nos sœurs actives du forum, Ceci ......par respect pour notre volonté d'atteindre la tranquillité,bi idhnii Llah.

"Allah est témoin de toute chose" (Sourate 58 ; Verset 6)
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Avis religieux sur une femme qui fait une fausse couche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oumabdillaah
Animatrice
Animatrice
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Avis religieux sur une femme qui fait une fausse couche   Jeu 18 Déc 2014 - 21:28

Avis religieux sur une femme qui fait une fausse couche

Question: Une question nous est parvenue de Y.R.M. d'Al-Khobar. Celle-ci nous informe que certaines femmes enceintes font une fausse couche. Certains de ces embryons ont pris forme et d'autres non. J'attends de votre éminence un éclaircissement sur la façon d'accomplir la prière dans ces deux cas?

Réponse: Si la femme fait une fausse couche d'un embryon qui ressemble à un être humain avec une tête, une main, un pied ou toute autre chose; elle est assimilée à une femme qui est en période de lochies et dans ce cas elle ne doit ni prier ni jeûner et il n'est pas permis à son époux d'avoir des relations intimes avec elle jusqu'à ce qu'elle soit pure ou que le délai d'attente de quarante jours s'écoule.
Si elle est pure avant le délai d'attente de quarante jours, il est de son devoir d'accomplir les ablutions majeures (le Ghousl) puis d'accomplir la prière et le jeûne du mois de Ramadan et son époux aura le droit d'avoir des rapports intimes avec elle.

Il n'y a pas de délai minimal pour les lochies, si la femme voit qu'elle est pure même après dix jours de son accouchement ou plus ou moins, elle se doit alors d'accomplir les ablutions majeures et les règles liées aux femmes purifiées s'appliquent alors à elle, comme cela a été évoqué. Ce qu'elle constate après quarante jours comme écoulement de sang, n'est que sang vicié. Elle peut jeûner et prier et son mari peut avoir des relations sexuelles avec elle. En revanche, elle doit faire les ablutions mineures au moment de chaque prière comme une femme en état d'Istihâda (des saignements vaginaux anormaux en dehors du cycle menstruel ou de la période des lochies). Selon la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) à Fâtima bint 'Abî Houbaych - qui était en état d'Istihâda - : Et fais tes ablutions pour chaque prière .

Si le sang qui coule après les quarante jours coïncide avec le cycle des menstrues, c'est le jugement relatif aux menstrues qui s'appliquera alors à elle. Ainsi, la prière et le jeûne lui sont interdits jusqu'à ce qu'elle soit pure et il sera interdit à son époux d'avoir des relations intimes avec elle.

Mais, si elle met au monde un embryon qui n'a pas de forme humaine, mais juste un morceau de chair, dépourvu de forme ou juste un caillot de sang, c'est le jugement de celle qui est en état d'Istihâda qui lui sera appliqué et non pas celle qui a ses lochies ou ses menstrues. Il lui appartient alors d'accomplir la prière et le jeûne du mois de Ramadan et son époux aura le droit d'avoir des rapports intimes avec elle. Et elle devra faire ses ablutions mineures à chaque prière et se protégeant du sang qui coule à l'aide d'une serviette en coton ou tout autre moyen, comme celle qui est en état d'Istihâda jusqu'à ce qu'elle soit pure. Il lui est permis de regrouper deux prières comme les prières de Zhouhr et de 'Asr puis le Maghrib avec le 'Icha. Il lui est légiféré de faire le (Ghousl) pour les deux prières regroupées et pour la prière du Fadjr selon le hadith de Hamna Bint Djahch confirmé à ce sujet; car son cas est le même que celui de celle qui est en état d'Istihâda selon les gens de science.

Par contre, si la fausse couche est intervenue pendant le cinquième mois de grossesse ou après, l'embryon est lavé (lavage funéraire) et revêtu du linceul et la prière funéraire est accomplie sur lui. Il convient de lui attribuer un prénom et procéder à une `Aqîqa (sacrifice pour un nouveau-né) car c'était un être humain et son jugement est celui d'un enfant. Allah est Celui qui détient la réussite.

 

ما الحكم إذا أسقطت المرأة

س: سؤال من: ي. ر. م - من الخبر تقول: هناك بعض النساء الحوامل يتعرضن لسقوط الجنين، ومن الأجنة من يكون قد اكتمل خلقه، ومنهم من لم يكتمل بعد، فأرجو من سماحتكم توضيح كيفية الصلاة في كلتا الحالتين؟
ج: إذا أسقطت المرأة ما يتبين فيه خلق الإنسان ؛ من رأس، أو يد، أو رجل، أو غير ذلك فهي نفساء، لها أحكام النفاس، فلا تصلي ولا تصوم، ولا يحل لزوجها جماعها حتى تطهر أو تكمل أربعين يومًا.
ومتى طهرت لأقل من أربعين وجب عليها الغسل والصلاة والصوم في رمضان، وحل لزوجها جماعها.
ولا حد لأقل النفاس، فلو طهرت وقد مضى لها من الولادة عشرة أيام أو أقل أو أكثر وجب عليها الغسل، وجرى عليها أحكام الطاهرات كما تقدم، وما تراه بعد الأربعين من الدم فهو دم فساد تصوم معه وتصلي، ويحل لزوجها جماعها، وعليها أن تتوضأ لوقت كل صلاة كالمستحاضة؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم لفاطمة بنت أبي حبيش - وهي مستحاضة -: وتوضئي لكل صلاة .
ومتى صادف الدم الخارج منها بعد الأربعين وقت الحيض - أعني: الدورة الشهرية - صار لها حكم الحيض، وحرمت عليها الصلاة والصوم حتى تطهر، وحرم على زوجها جماعها.
أما إن كان الخارج من المرأة لم يتبين فيه خلق الإنسان، بأن كان لحمة ولا تخطيط فيه، أو كان دمًا فإنها بذلك يكون لها حكم المستحاضة لا حكم النفساء ولا حكم الحائض، وعليها أن تصلي وتصوم في رمضان، ويحل لزوجها جماعها، وعليها أن تتوضأ لوقت كل صلاة مع التحفظ من الدم بقطن ونحوه، كالمستحاضة حتى تطهر، ويجوز لها الجمع بين الصلاتين الظهر والعصر، والمغرب والعشاء، ويشرع لها الغسل للصلاتين المجموعتين، ولصلاة الفجر؛ لحديث حمنة بنت جحش الثابت في ذلك؛ لأنها في حكم المستحاضة عند أهل العلم.
أما إذا كان سقوط الجنين في الشهر الخامس وما بعده ، فإنه يغسل ويكفن ويصلى عليه، ويسمى، ويعق عنه؛ لأنه بذلك صار إنسانًا له حكم الأطفال.
والله تعالى ولي التوفيق.



Les Fatwas d'Ibn Bâz rahimahullah > Dixième volume > Livre de la purification > Chapitre sur les menstrues et les lochies > Avis religieux sur une femme qui fait une fausse couche
( Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 227-228)
www.alifta.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Avis religieux sur une femme qui fait une fausse couche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis religieux sur le fait de serrer la main aux femmes à travers un tissu
» avis religieux
» Avis religieux sur la femme qui prie tête nue
» Enseignement du fait religieux
» roqya faite par une femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As Salafiyat du Monde :: ISLAM :: RAPPELS PUBLIES PUBLIQUEMENT DANS LES RÉSEAUX ET SITE, CHEZ ASDM ! :: Rappel pour tous chez As Salafiyat Du Monde! :: Fatawas :: La femme-
Sauter vers: